9, Avenue Kasongo (Bâtiment CIMS), Bukavu- RDC
+243 824327986
prince@jpddh.org

Uvira : Clôture de l’atelier de formation organisé par JPDDH sur l’éthique et la déontologie du journaliste

Journalistes pour la Promotion de la Démocratie et des Droits Humains

Uvira : Clôture de l’atelier de formation organisé par JPDDH sur l’éthique et la déontologie du journaliste

Uvira : Clôture de l’atelier de formation organisé par JPDDH sur l’éthique et la déontologie du journaliste

Clôture ce jeudi 21 mars d’un atelier de formation dans la ville d’Uvira. Les journalistes se sont réunis autour de deux thématiques clés à savoir l’éthique et déontologie du journaliste congolais et la sécurité du journaliste pendant le processus démocratique.

Réunis au sein de leur club de presse, les participants à ces assises se disent être satisfaits de cette formation et remercient l’initiative de JPDDH.

«Nous avons essayé d’échanger ensemble sur les droits et devoirs de journalistes. Ce qu’on est appelé à faire et ce qu’on ne peut pas faire en tant que journaliste, surtout en cette période électorale», a dit Elie Lambert Kalembire, rédacteur en chef de la radio Le Messager du peuple à Uvira.

Cette formation demeure un outil qu’a doté JPDDH aux journalistes partenaires à son organisation pour leur faciliter le travail en période pré-électorale, électorale et post-électorale. Avec la formation reçue, ils seront sécurisés dans leurs parcours et éviter les conflits avec les personnes ressources et l’Etat.

« C’est un plus des outils qui vont devoir nous protéger en tant que journaliste. Maintenant la, nous serons dotés du soubassement en ce qui est de l’édit portant protection des journalistes. Nous connaissons déjà nos devoirs et nos droits. Avec ça, ça serait  difficile de nous retrouver dans le pépin avec l’état si est seulement si le journaliste reste dans le professionnalisme et gère son métier d’une manière impartiale, responsable et avec acquitté comme le veut le code de la déontologie et d’éthique », renchérit l’un des bénéficiaires de cette formation.

A l’issus de cette formation, les participants se sont engagés à relayer la matière apprise dans leurs maisons de presse et à mettre en application toutes les techniques et méthodes de travail comme le demande le code d’éthique et déontologie du journaliste congolais.

Pour rappel, cette formation a réunie 15 journalistes de club de presse d’Uvira, sous le haut patronage  de l’organisation journalistes pour la promotion de la démocratie et des droits humains (JPDDH) avec l’appui financier de la fondation américaine NED. Elle est inscrite dans le cadre du projet d’appui à la liberté d’expression dans le processus démocratique en République démocratique du Congo

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *